Un chat noir à Rome, qui fait parler de lui !

  • Par chat-noir
  • Le 02/01/2012
  • Commentaires (1)

Le petit chat noir de la crèche  place Saint Pierre de Rome

 

ROME, dimanche 1er janvier 2012 (ZENIT.org)

Adoration et pas superstition

Un petit chat noir s'est invité dans la grande crèche de la place Saint-Pierre. Ce qui a inspiré à une amie de la crèche cette lettre adressée à lui. Une leçon d'adoration silencieuse. On peut aussi y lire une leçon aimable contre... les superstitions!

" Cher petit chat noir,

Je t'écris cette petite lettre pour te remercier de m'avoir permis de vivre une très belle expérience.

En effet, ce vendredi matin, je suis allée voir la crèche place Saint-Pierre. Depuis le 24 décembre dernier, je voulais y aller, mais je n'avais pas trouvé le temps. Et aujourd'hui, fête de la Sainte Famille, le Seigneur m'avait donné rendez-vous avec Jésus, Marie et Joseph.

Quand je suis arrivée, j'ai vu cette belle création. L'Enfant Jésus, les bras ouverts me disait : « Viens que je t'embrasse ». Marie était majestueuse et avec son doux visage, elle me disait : « Mon enfant, je suis ta mère ». Et, Joseph était comme toujours le protecteur silencieux de la grande famille de Dieu.

Mais aux pieds de Marie, le Seigneur a placé, pendant quelques minutes, un adorateur spécial. Oui, cher petit chat, je t'ai vu assis aux pieds de la Sainte Vierge regardant le Sauveur et essayant de le réchauffer comme le faisaient l'âne et le bœuf.

Tous ceux qui regardaient la crèche, étaient heureux de te voir. Alors, j'ai pensé qu'aujourd'hui, le Seigneur était en train de réparer une injustice. D'habitude, les hommes disent que tu portes malheur. Mais aujourd'hui, tu étais seulement un petit chat qui mettait la joie dans nos cœurs. Tu avais tout compris : en voyant le Sauveur dans la mangeoire, comme les bergers, tu as voulu l'adorer toi aussi.

O cher petit chat noir, tu as rendu ma foi plus vivante. A compter de maintenant, quand je verrai un chat noir, je penserai à toi, à Jésus, à Marie et à Joseph. Je lèverai les yeux au Ciel et je dirai : « Toutes les œuvres du Seigneur bénissez le Seigneur, à lui haute gloire louange éternelle ! »

Je te remercie encore et j'espère te revoir très vite.
Que le Seigneur te protège.

Une petite enfant de Dieu "

barre de separation texte

chat noir saint-pierre-rome

Commentaires (1)

ghsysnini
  • 1. ghsysnini | 02/02/2012

Et si c'était Dieu ? Hein????

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.