adoption chat

Chats noirs : des mal-aimés difficiles à adopter

chats-noirs-mal-aimes.jpg

Au Moyen-Âge, posséder un chat noir était synonyme de bûcher. Considéré comme l’incarnation du diable et assimilé aux sorcières, il n’avait pas bonne réputation.

Aujourd’hui encore, le chat noir fait l’objet de superstitions négatives, souvent tenaces… Aux États-Unis, cela a même un nom : le “Black animal syndrom” (le syndrome de l’animal noir). En France, le constat dressé par les associations et refuges comme la Société protectrice des animaux (SPA), témoins de ce rejet, est le même. Les animaux au pelage noir restent souvent plus longtemps en quête de nouveaux maîtres que les rouquins ou autres beiges et gris…

C’est pourquoi, jusqu’au 31 mai, le portail d’adoption Seconde Chance (site qui fédère les associations de protection animale françaises), organise l’opération “Adoptez une perle noire”. À la SPA de Cluses qui fait partie du réseau, toute l’équipe espère bien que cette nouvelle campagne portera ses fruits.

Cherche compagnie et nouveaux maîtres désespérément

Comme Réglisse, Eva, Câline, Sibelle, Felin ou encore Happy, desservis par leur couleur de poils, une dizaine de chats noirs sont actuellement en attente d’adoption. « Surtout pas de noir, ça porte malheur  ! » voilà ce qu’on entend, souligne Raymonde Loup, la responsable. « C’est quand même incroyable de penser ça, et ils sont tellement beaux en plus… »

Source Le Dauphiné


Histoire de Luna chaton noir

Histoire de Luna

Un jour je rentrais du lycée , mais je ne sais pas pourquoi , je ne voulais pas rentrer chez moi , donc je vais dans un parc pour me poser avec une amie . En pleine conversation , j'ai pris mon sac et j'ai dit " Il faut qu'on rentre " , l'impression de ne pas avoir su me controler quand j'ai dit ca ,donc on part et on passe par une petite route , où on ne croise quasiment personne ...
Puis je vois une femme courir et se retourner sans arrêt , et puis je vois derrière elle , une petite boule de poils courir de toute ses forces en miaulant de douleur . Premier reflex ? je l'ai pris dans mes bras , j'ai insulté la femme , et je pars pour rentrer chez moi..

Je me disais , mes parents vont me disputer , on a déjà une vingtaine d'animaux dans la maison et le chaton était fort malade (yeux qui coulent, nez qui coule, oreilles qui coulent )... Je rentre, mes parents tombent sous le charme du petit chat . Malheureusement aucun véto de disponible pour la soigner , donc en expliquant les symptômes, ma véto habituelle me dit " c'est un coryza et une galle , venez au cabinet , mais isolez là de tout le monde ! " .
On attend le lendemain : chatte de 2 semaines maxi , avec un coryza trèèès avancé, problème auriculaire, et digestif .. Après nous avoir appris ca , elle nous dit " ne vous y attachez pas trop , vu son coryza, elle a 5% de chance de survivre ".
Malgré ca, le soir, je me levais toutes les heures pour déboucher son nez, nettoyer ses yeux, ses oreilles, la câliner ...

Maintenant ? Luna a 1 an, en pleine santé, elle doit sa survie, a ma chienne Lily qui lui servit de maman de substitution, et en parti à moi ..
A chaque fois quand Luna vient me faire un calin ma mère me félicite .. Je dois avoir un don , j'ai toujours grandi avec des chats, et il y a pas longtemps mon papa a ramené un chat abandonné , une femelle , elle n'est proche que de moi :)

2013 - Luna a disparu il y a quelques mois laissant un  grand vide chez sa maîtresse.

Les superstitions ont la vie dure ( au Canada aussi )

chatsnoir-ca.jpg
Sur les 36 chats toujours disponibles,
32 sont noirs.  

©Didier Debusschere/Agence QMI

SIMCOE, Ontario - La superstition voulant que les chats noirs portent malheur est bien vivante, ce qui rend difficile l'adoption de ces animaux.

Neuf mois après avoir sauvé 139 chats qui vivaient tous sous le même toit, la Société protectrice des animaux cherche toujours des personnes prêtes à adopter un chat. Sur les 36 chats toujours disponibles, 32 sont noirs.

"Les gens vont lever les mains au ciel et dire : Oh non, je ne prendrai pas ce chat", a dit la présidente de la Société protectrice des animaux du district de Simcoe, Cathie Hosken.

La Société tente désespérément de trouver des foyers pour les félins avant l'arrivée du printemps, alors que le nombre de chats en adoption va recommencer à grimper.

Mme Hosken dit que le mythe au sujet de chats noirs est faux et qu'ils sont au contraire très amicaux.

«Ils sont presque une espèce en soi. Ils sont très sociables. Ils aiment jouer avec les enfants. Ils s'installent très rapidement» dans les nouvelles demeures, a-t-elle dit.

Source canoe.ca
-----------------------------------------
Entièrement d'accord avec vous chère Madame : les chats noirs devraient être une race à part entière et sont d'adorables compagnons de vie. Ce n'est pas ici que nous allons vous contredire.
Hélas, comme vous le soulignez les croyances........Mais bon sang ! Lorsqu'on a un pape qui aime les chats noirs, on devrait tous aimer les chats noirs !!!
Et pour ceux qui ne "croient" en rien,  pourquoi croyez-vous au "porte-malheur"  ?

séparation