Chat et musique

Le chat présent dans la musique depuis toujours

Ne dit-on pas que la musique adoucit les moeurs ? Ce proverbe sied à notre petit félin qui connut des débuts musicaux bien cruels avant d'être ovationné à travers la musique et le chant.

Au XVe siècle, on inventa le terrible "orgue à chats" ; caisse en bois étroite où étaient confinés une vingtaine de chats, leurs queues étant attachées aux cordes branchées sur le clavier de l'orgue ! Au XVIe, des saltimbanques enfermaient 10 à 12 chats dans une boîte percée d'autant de trous qu'il y avait de chats. Par chaque orifice sortait la queue d'un chat sur laquelle le "chef d'orchestre" tirait plus ou moins fort !

Depuis des siècles, le chat a inspiré l'invention d'instruments de musique, heureusement moins barbares. Déjà les Egyptiens, fabriquaient des amulettes représentant un chat jouant du luth.

Le chat est  souvent associé au violon sans qu'on sache vraiment l'origine de cette association. En anglais, le mot "catgut" désigne les cordes d'un violon. Le mot ancien "kitgut" désignait un petit violon, certains voient là l'origine de l'association chat- violon.

chat et piano

 

Animal favori des musiciens,et curieux de toute chose, le chat n'a pas manqué de laissé ses empreintes  sur le clavier des clavecins et pianos.
Au XVIIIe siècle, Scarletti avait transposé sur papier les ballades de sa chatte Pulcinella sur le clavier, ce qui devint la" Fugue pour chat".
W.A. Mozart et le "Duo de chats" Nun Liebes Weibchen (1790)
F.Chopin : Grande Valse brillante en fa majeur, op. 34 n° 3 (1838) appelée "Valse du chat"
I.Stravinsky et  "Berceuses du chat"


Une note d'humour avec "Duo bouffe de deux chats" de Berthold, habile pastiche à partir de deux extraits de l'Otello (1816) de Rossini, incorporés à la Kattecavatine de C.E.F Weyse.
Ce morceau, faussement attribué à Rossini,  déploie toutes les facettes du miaulement.

 

                    

Duo de chats de Wolfgang Amadeus Mozart

 duo de chats - W.A.Mozart

 

 Favori des musiciens et chorégraphes, le chat a même inspiré en 1868, la plus insolite des partitions, la Katzensymphonie de Moritz von Schwind avec, sur les portées, des minets à la place des notes :

Katzensymphonie de Moritz von Schwind

 

Les illustrateurs eurent un véritable engouement pour le chat qui se retrouve en abondance dans les livres d'enfants, les affiches de concert, les cartes postales, les partitions musicales. 

La Mère Michel                maman soupe et son chat Ratu                   festival du chat noir

 

Le chat a également une place importante dans la chanson et a inspiré les chanteurs de tous les temps. 

Freddie Mercury & Miko

 

Freddie Mercury, le chanteur de Queen qui avait 7 chats dont un noir, a crée une chanson intitulée Delilah, dédiée à son chat du même nom. En 1985, il avait dédié son premier album solo, Mr. Bad Guy, à tous les amis des chats dans le monde entier

 

   Le groupe Téléphone : le chat
   Y Montand : le chat de la voisine
   Les Frères Jacques : Le p'tit bout d'la queue du chat
  
Pow wow : Moi vouloir être chat

   et bien d'autres.

 

Quelques chansons "chatesques" à  écouter ici  (Téléphone, Brassens, Pow wow, Montand, les Frères Jacques, Amstrong, etc...)

 

 

     

 

retour haut de page