Célébrités et chats noirs

F-A.de Paradis de Moncrif - Histoire de chats

"Si jamais, Madame, il étoit établi de déterminer son choix à une seule espèce de Chats, les noirs auroient sans difficulté la préférence. Les Chats noirs sont ceux dont la nature a toujours été le plus avare ; elle semble ne nous en montrer quelquefois que pour nous prouver qu'elle a le secret d'en faire...""
(François-Augustin de Paradis de Moncrif - Histoire de chats- 9e Lettre)

Ainsi écrivait F-A de Moncrif en 1727 dans son Histoire de chats, inspiré par la passion de feu Mme de la Sablière pour les chats noirs.
Le premier livre à plaider la cause des chats !

Voici quelques personnalités, amies des chats noirs

Richelieu et ses chats - Lucifer chat noir

Armand Jean du Plessis, cardinal-duc de Richelieu (1585-1642) adorait les chats. Il en possédait une bonne douzaine parmi lesquels on peut voir un chat noir (Lucifer), un tantinet provocateur notre cardinal ?

Richelieu et ses chats - Lucifer chat noir

Madame de la sablière passion des chats noirs

 Madame de la Sablière (1636-1693), salonnière française , avait passé une partie de sa vie au milieu de nombreux chiens. Un beau jour ses amis furent très étonnés de voir à leur place une troupe de Chats noirs. Elle avait non seulement rompu avec son attachement aux chiens mais remplacé cet attachement par celui des chats, qui plus est, noirs !
Sans cesse entourée et occupée par ses Chats noirs; leur étant de plus en plus attachée, elle ne voulut plus admettre dans son intimité qu'eux, et Monsieur de la Fontaine. Son amour passionné des Chats noirs a duré jusqu'à sa mort.

Louis XV

Hélas, en ces temps, on brulait toujours "sorcières" et chats noirs...Il faudra attendre le règne de Louis XV (1710-1774), qui tomba sous le charme des angoras blancs de la jeune Marie-Antoinette, pour voir ordonner l'arrêt des bûchers de chats à la St Jean, "tradition barbare et primitive" selon Louis XV.

Marie Antoinette

Statue de Hodge chat noir de Samuel Johnson

Samuel Johnson- chat noir

 Samuel Johnson (aussi connu sous le nom de « Docteur Johnson » 1709-1784), est l'un des principaux auteurs de la littérature anglaise. Auteur du célèbre Dictionnaire de la langue anglaise de 1755.
Johnson aimait beaucoup les chats particulièrement les siens : Hodge et Lily. Boswell a écrit : « Jamais je n'oublierai l'indulgence avec laquelle il traitait Hodge, son chat » .
Johnson achetait des huîtres pour son chat. De nos jours les huîtres coûtent cher mais au 18ème siècle, elles abondaient sur les côtes anglaises et si bon marché qu'elles étaient un aliment de base des pauvres.
La statue de bronze de Hodge, près de la maison de Gough Square qu'il partageait avec Johnson et Barber, valet de chambre de Johnson et son héritier, fut inaugurée par le maire de Londres en 1997. Cette statue montre Hodge assis sur le célèbre dictionnaire de Johnson face à une paire de coquilles d'huîtres vides.
100 Cats Who Changed Civilization: History's Most Influential Felines", Sam Stall, p. 88-89, Quirk Books, 2007.

Barbey d'Aurevilly et Démonette son chat noir  

Barbey d'Aurevilly (1808-1889) romancier, critique littéraire, journaliste.

Les normands ont la réputation de voir en chaque chat noir, le démon qui montre le bout de la queue. Jules Barbey d'Aurevilly, natif de St Sauveur le Vicomte, tranche en cela de ses compatriotes : sa chatte favorite, était selon ses propres termes : "des yeux d'or dans un morceau de velours noir". Cette bête ravissante au pelage angora, arriva chez l'auteur des Diaboliques et il la baptisa Desdémone mais ne l'appela jamais autrement que Démonette, voire l'Archiduchesse Démonette !

Dans le petit appartement de la rue Rousselet à Paris, il se laissait ensorceler par Démonette, qui régentait tout ! Une cravate en dentelle verte autour du cou (empruntée à son dandy de maître), elle allait et venait, nerveuse, exclusive, ombrageuse, accueillant les visiteurs, veillant jalousement à ce que le chat tigré Bataillon, qui se faisait voir dans l'escalier aux heures des repas pour quémander un peu de nourriture, n'ait pas droit aux bons morceaux, réservés uniquement à la favorite !!

Un jour où Démonette pensa que l'on donnait une friandise de choix à Bataillon, jalouse au plus haut point, elle se jeta dessus - Barbey n'en crut pas ses yeux, et comme il riait, Démonette, se trompant saisit un petit croûton de pain, l'envoya de sa patte avec mépris, rouler au fond de la chambre !
Le caractère de Démonette ne devint pas plus serein après la naissance d'un chaton qui fut nommé Spirito, d'autant plus que ce dernier était bien plus tendre qu'elle. Barbey d'Aurévilly ne lui en tint pas rigueur et chérit jusqu'à son dernier souffle sa princesse de Mauritanie !!

Desmonette ou Démonettte chatte noir deBarbey d'Aurevilly

Théophile Gautier- chat noir

Théophile Gautier (1811-1861) eut précédemment un couple de chats blancs.
"...De ce couple blanc comme neige étaient nés trois chats noirs comme de l'encre. Explique qui voudra ce mystère. C'était alors la grande vogue des Misérables de Victor Hugo; on ne parlait que du nouveau chef d'oeuvre; les noms des héros du roman voltigeaient sur toutes les bouches.
Les deux petits chats mâles furent appelés Enjolras et Gavroche, la chatte reçut le nom d'Eponine."

 

Eponine, chatte noire de T.Gautier
Ménagerie Intime - 1869 -Eponine
eau-forte de Félix Bracquemond, Charpentier, 1879
.

Pierre Loti et Pamouk son chat noir

 Pierre Loti, né Louis Marie Julien Viaud (1850-1923), écrivain français qui a mené une carrière d'officier de marine, fut un fervent admirateur des chats, mais il avait, dit-on, peur des chats noirs et aurait refusé de dormir sous le même toit qu'eux. Cependant, il succomba au charme de l'un d'eux qu'il a ramené d'Istanbul sur le contre-torpilleur « Vautour » jusqu'à Rochefort, où il résidait. C'était un magnifique chat angora noir qu'il a adopté et nommé Pamouk.
L'auteur de Madame Chrysanthème poussa son amour des chats jusqu'à devenir, en 1908, président d'honneur de la Société protectrice des Chats, La Patte de velours.

Henri Matiise et son chat noir

 Pour Henri Matisse (1869-1954), "les chats ne sont représentés qu'à titre d'accessoires dans ses oeuvres", mais celui là était son compagnon dévoué.
A l'époque où il tomba malade et dut garder le lit, son chat noir préféré lui tint compagnie.

(99 Vies de chats-Howard Loxton-Les Editions du Carroussel)

Churchill et chat Blackie

Sir Winston Leonard Spencer-Churchill (1874-1965) homme politique britannique. Surtout connu pour avoir dirigé le Royaume-Uni pendant la Seconde Guerre mondiale, il fut premier ministre du Royaume-Uni de 1940 à 1945 et de nouveau de 1951 à 1955, officier de l'armée britannique, journaliste, historien, écrivain lauréat du prix Nobel de littérature.
Churchill adorait les chats, on le voit ici caressant Blackie, mascotte d'un contre-torpilleur. L'équipage surnomma ensuite le chat Blackie "Churchill"

Churchill

Les chats font partie de la vie de Churchill à la fois dans ses fonctions officielles et ses résidences privées. Le chat le plus connu pendant la guerre était un chat noir nommé Nelson.
Lorsque Churchill devint Premier Ministre en juin 1940, Nelson le suivit au 10 Downing Street.
Churchill commençait la journée en travaillant dans sa chambre , où il lisait les journaux et commençait à traiter les derniers documents officiels. Les visiteurs le trouvaient assis dans son lit en robe de chambre, des documents top-secret éparpillés sur les draps et son chat favori "Nelson", recroquevillé à ses pieds

Jean Cocteau et chat noir

 Jean Cocteau (1889-1963) révèle très tôt ses dons de poète. Fasciné par le cirque et les jeux d'illusion, le rêve tient une place importante dans sa vie, à tel point qu'il échoue au baccalauréat. Plus tard, il fréquente les milieux mondains, artistiques et littéraires. Il se lie d'amitié avec Gide, Picasso et Stravinsky. Cocteau s'essaie à tous les genres : critique, théâtre, roman, poésie. Il est aussi graphiste, peintre et cinéaste. Son film, La Belle et la Bête, reçoit le prix Louis Delluc en 1946, Jean Marais, son acteur fétiche, y tient le rôle principal.
Il vécut entouré de chats dont il appréciait "le caractère insoumis de ces animaux".
Il décèdera d'une crise cardiaque, le 11 octobre, à l'annonce du décès de son amie Edith Piaf le 10 octobre.

Ernest Hemingway et ses chats(chat noir)

Ernest Miller Hemingway (1899-1961), écrivain et prix Nobel est un des amateurs de chats polydactyles le plus connu. Un chat possède 4 doigts et un ergot, un chat polydactyle peut posséder jusqu'à sept doigts.

Dans le jardin de sa maison de Key West en Floride, il hébergeait un peu moins d'une centaine de chats dont environ la moitié étaient polydactyles. Cette passion pour ces chats particuliers lui est venue après avoir reçu un chat à six doigts, offert par le capitaine d'un bateau. En anglais, le mot "Hemingway cat" ou "Hemingway" est devenu un mot d'argot pour désigner les polydactyles.
Depuis la mort d'Ernest Hemingway en 1961, sa maison est un musée et le jardin un abri pour les descendants de ses chats. Il en reste encore une soixantaine dont une trentaine de polydactyles.

Chat noir polydactyle - Hemingway

Photo du chat noir Maison Hemingway : Marc Averette

 

André Malraux

André Malraux (1901-1976), écrivain, ministre des Affaires culturelles du général de Gaulle, ne pouvait se passer de la compagnie des chats. Il eut une chatte noire aux yeux verts nommée Lustrée.

 Il aimait raconter l'histoire de Mallarmé et de son chat qui s'était aventuré sur une gouttière afin de goûter la compagnie de ses congénères. L'un d'eux , un chat noir, lui demanda ce qu'il faisait là et il répondit :"En ce moment, je feins d'être le chat chez Mallarmé." (dictionnaire amoureux des chats- Frédéric Vitoux-Editions Fayard).

A.Malraux et Lustrée

A.Malraux

 

Bureau du ministre, sur la cheminée, un maneki-neko noir : "Un chat de bois que Balthus m'a rapporté du Japon.
Porte-bonheur : il lève sa patte gauche". A.Malraux
Photo G.Freund

 

Funérailles A.Malraux

 

Pour ses obsèques, dans la cour carrée du Louvre, un hommage lui fut rendu. La statue d'un chat égyptien, avait été pour l'occasion sortie du musée et gardait le cercueil.
Photo Biet, Brighelli, Rispail, "Malraux, la creation d´un destin", Gallimard, 1987

 

Irène Nemirovsky et son chat noir

Irène Némirovsky,

née en 1903 à Kiev morte en 1942 à Auschwitz. Romancière russe d'origine ukrainienne et de langue française.

Elle est le seul écrivain à avoir reçu le Prix Renaudot à titre posthume, en 2004, pour son roman "Suite française".

Frédéric Pottecher et son chat noir

Frédéric Pottecher (1905-2001) le plus célèbre des chroniqueurs judiciaires, il a couvert tous les grands procés du XXe siècle.
Jeune, il se voyait plutôt comédien. De l'acteur, Frédéric Pottecher gardera la voix. Pendant soixante ans, le doyen des chroniqueurs judiciaires mettra cette belle voix grave et ses talents de conteur au service de la justice. Faire vivre avec passion, au micro ou à l'écran, les plus grands procès, les affaires criminelles qui ont marqué la mémoire collective, comme les affaires Dominici, Petiot ou Marie Besnard.
A l'ORTF, puis à Europe 1 ou la télévision, il rend compte notamment de l'enquête sur l'assassinat de Kennedy et couvre aussi les procès de Christian Ranucci et Patrick Henry.

Georges Dubout

 Albert Dubout (1905 - 1976)
Génial observateur de ses contemporains et de leurs petits travers, il a mis son talent au service de nombreux écrivains et éditeurs.
Illustrateur de Balzac, Rabelais, Pagnol, Courteline et tant d'autres, cet humoriste inimitable était un ami des chats et n'a pas résisté au plaisir de caricaturer les siens !
Son musée se trouve à Palavas-les-Flots, à côté de Montpellier.

Dubout - Chat noir

Balthus et chat noir Orphée 1956

 

Balthus né Balthasar Klossowski (1908-2001) peintre figuratif français

Le « Roi des chats », titre de cet autoportrait, a en effet toujours souhaité s'entourer d'une aura de mystère, ce qui a sans aucun doute contribué à occulter sa personnalité et son œuvre aux yeux du grand public.
L'académicien Jean Clair dit ceci :« Balthus s'était voulu le roi des chats. Il vivait dans l'intimité de ces animaux que l'Égypte avait vénéré, qui découvrait dans la prunelle de leurs yeux un reflet du monde éternel, et dans les étincelles de leur poil, quand on le frotte, un souvenir du feu divin. Balthus aimait les chats et les chats aimaient Balthus ».

 

Balthus et son chat noir -autoportrait

Alan Hovhaness compositeur et chat noir

Alan Hovhaness (1911-2000), compositeur américain d'origine arménienne et écossaise. Il composa dès l'âge de 4 ans avec ses propres "notes"; à 14 ans il avait déjà composé deux opéras.
Durant toute son adolescence, Alan Hovhaness composa secrètement la nuit :
" Ma famille pensait qu'écrire de la musique n'était pas normal et me confisquait celle-ci si j'étais pris sur le fait. J'avais l'habitude d'écrire dans la salle de bains et de cacher mon manuscrit sous la baignoire". La créativité nocturne devint une habitude qu'il conservera toute sa vie.
Passionné par la Nature, il aimait les longues promenades en montagnes , lesquelles furent toujours source d'inspiration.
Alan Hovhaness a été l'un des compositeurs les plus prolifiques du XXe siècle. Bien qu'il ait détruit de nombreuses compositions durant les années 1930-1940, son catalogue officiel comprend 67 symphonies numérotées, 434 opus, mais il resterait bien plus de 500 oeuvres.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Fichier hébergé par Archive-Host.com

P.Ragueneau-C.Angalde-Moune  chat noir

Philippe Ragueneau (1917-2003) journaliste et écrivain français, président fondateur de la 2ème Chaine (ORTF) et son épouse Catherine Anglade (1929-1994) actrice, réalisatrice et productrice de télévision.

Tous deux grands amoureux des chats, ils sont ici en compagnie de leur célébrissime Moune, chat noir qui entra dans leur vie en 1974 « Chat le plus célèbre, le plus aimé et le plus médiatique de la fin du XXème siècle. Moune a définitivement rehaussé la côte d´amour des chats noirs ! ».

(Vous pouvez voir la saga du chat Moune : rubrique Livres)

Georges Brassens-chat noir

Georges Brassens (1921-1981) il se passionne très tôt pour la poésie, il quitte le collège en 1939 et songe à quitter Sète pour la capitale. Mais la guerre éclate. En 1943, Brassens est envoyé en Allemagne, pour le STO au camp de Basdorf. En 1944, il est de retour en France pour une permission et "oublie" de rentrer en Allemagne. Il se cache chez un couple qui tient une place importante dasn sa vie: Jeanne et Marcel Planche.
Il restera chez eux jusqu'en 1966 au milieu de ses chats dont il raffole.

Fichier hébergé par Archive-Host.com

Louis Nucera-Carusochat noir

Louis Nucera (1928-2000) écrivain français, il avait trois passions: la littérature, les chats et les bicyclettes. D'origine italienne et modeste, il commença à écrire à quarante ans.
Il a consacré beaucoup de livres aux chats : Le greffier (Juilliard), Les Chats "Il n'y a pas de fouetter un homme" (Juillard ), Chats (Fixot) et Sa Majesté le Chat-un carnet de notes d'amoureux (Archipel) dans lequel il écrit : "Un jour, une fée prit sa baguette des dimanches, fit un geste : le chat naquit. La beauté est une force. Il arrive, au-delà des crédulités de l'enfance, qu'elle mette les adultes à merci. Poussés par l'enthousiasme, le sens critique aboli, ils font du petit félin leur compagnon favori. Cet amour, je le partage avec fougue."
Ce "carnet de notes d'un amoureux" mêle réflexions littéraires ou historiques et souvenirs personnels. Les chats de Brassens et de Mac Orlan, mais aussi de Mahomet et de Léautaud, y ronronnent d'un même souffle. Tant sur la butte Montmartre que dans son appartement niçois, les chats ont été les fidèles compagnons de Louis Nucera. L'auteur de : Avenue des Diables-Bleus, Le Kiosque à musique, Le Ruban rouge, Chemin de la lanterne (prix Interallié 1981), des Contes du lapin agile (Cherche-Midi, 2001) et du Greffier (rééd. Grasset, 2001), n'a cessé de leur rendre hommage.

J.Glasson collectionneur Céline-chat noir

Depuis plud de cinquante ans, Jean-Pierre Glasson(*1932) collectionne les livres de Céline. Et quantité d'écrits qui tournent autour de ce monument de la littérature.
Louis-Ferdinand Destouches dit Céline (1894-1961) prend figure, ses coups de gueule, ses amours incandescentes, son écriture en saccades, son âpre poésie...sa thèse de médecine sur la Fièvre purpurale, son Voyage au bout de la nuit, pour lequel il obtint le prix Renaudot à défaut du Goncourt.

  Céline aimait les chats et son plus illustre compagnon fut Bébert avec qui il partagea les épisodes les plus mouvementés de sa vie. Bébert est un personnage historique !

Il a partagé la bohème de Montmartre, tutoyé l'écrivain Marcel Aymé, il a connu l'exode, observé l'Allemagne hitlérienne noyée sous les bombes et les incendies, il a pris le train, il a déraillé, il a toisé les officiers de la Wehrmacht et le maréchal Pétain dans les coulisses du château de Sigaringen, il s'est réfugié au Danemark, il s'est caché dans une prison, il a trempé ses pattes dans l'eau de la Baltique, il a connu l'exil, il a pris l'avion, il a retrouvé la France en 1951, il a villégiaturé à Menton, sur la Riviera, avant de finir ses jours auprès de ses maîtres dans le pavillon du Bas-Menton.Ce n'est pas une vie : c'est une odyssée !" (Frédéric Vitoux-Dictionnaire amoureux des chats-Plon/Fayard)
...Dans la cuisine, un chat noir est entré. Il marche à pas feutrés, venant chercher sa pitance. Jean-Pierre Glasson fait les présentations: «Lui, c'est Bébert»…

 

Céline, Lucette et Bébert

Alain Delon et son chat noir Poupouss

Alain Delon (*1935) Tout le monde connait la star internationale de cinéma mais on connait moins l'homme qui aime les animaux. Alain Delon soutient la SPA, 30 millions d'amis et la Fondation Brigitte Bardot. Dans sa propriété, il a un cimetière avec la plupart des chiens de sa vie: il y en a 35. "J'y ai aussi maintenant un lapin à trois pattes et un chat à trois pattes. Je vis avec ce que je peux et j'adopte ce que je peux." dit-il.
Cet amoureux des bêtes a ouvert son coeur et les portes de sa maison à cet adorable chat noir qui n’a plus que trois pattes."J'étais chez le vétérinaire pour un chien. Arrive un chat grièvement blessé à deux pattes, une voiture lui a roulé dessus. Sa maîtresse voulait le faire piquer, mais grâce à la complicité de notre vétérinaire, je l’ai sauvé et je l’ai gardé. Il se nommait Poupouss."

Pierre Desproges et chat noir

  Pierre Desproges (1939-1988). Humoriste célèbre pour son humour grinçant mis en valeur par une remarquable aisance littéraire, Desproges s'est notamment illustré avec des thèmes souvent évités, quoique mal à l'aise face à certaines personnes. Comme il le disait lui-même : « On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde ». Ses traits d'humour révèlent généralement un personnage bon vivant, individualiste et anticonformiste. Il n'hésite pas à s'attaquer aux sujets les plus sensibles avec une verve féroce.

""Charmante tradition française : quand un cheval se casse une patte (pardon, une jambe), on lui tire aussitôt une balle dans la tête en essuyant une larme furtive : « la pauvre bête n'aurait plus pu rapporter de pognon. »
J'espère que je ne serai pas armé le jour où un propriétaire de chevaux de course se cassera une patte à côté de moi aux sports d'hiver. Je serais capable de tout, pour l'empêcher de souffrir plus longtemps
."" Fonds de tiroir / Éditions du Seuil