Blacky

Blacky - cimetière des chats noirs


Blacky nous a quitté ce 24 juin 2015 en milieu de matinée...en traversant la route en face de notre jardin.
Il avait presque 1 an... et une vitalité hors norme. Il grimpait aux arbres, chassait mulot, oiseaux et lézards dans notre jardin.
Son histoire ressemble au chat noir nommé blaky sur votre site.
Même contexte, même fin tragique.

La première fois que je l'ai vu, je pensais l'appeler ronron tellement il ronronnait fort. J'ai eu des moments privilégiés de réconforts et de partages.
C'était un chat noir et il était un compagnon formidable
Avec son départ pour 'l'autre rive', je me rappelle sans cesse de la prière indienne :

Quand je ne serai plus là, lâchez-moi !
Laissez-moi partir
Car j'ai tellement de choses à faire et à voir !
Ne pleurez pas en pensant à moi !
Soyez reconnaissants pour les belles années
Pendant lesquelles je vous ai donné mon amour !
Vous ne pouvez que deviner
Le bonheur que vous m'avez apporté !
Je vous remercie pour l'amour que chacun m'a démontré !

Maintenant, il est temps pour moi de voyager seul.
Pendant un court moment vous pouvez avoir de la peine.
La confiance vous apportera réconfort et consolation.
Nous ne serons séparés que pour quelques temps !

Laissez les souvenirs apaiser votre douleur !
Je ne suis pas loin et et la vie continue !
Si vous en avez besoin, appelez-moi et je viendrai !
Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je sera là,
Et si vous écoutez votre cœur, vous sentirez clairement
La douceur de l'amour que j'apporterai !

Quand il sera temps pour vous de partir,
Je serai là pour vous accueillir,
Absent de mon corps, présent avec Dieu !
N'allez pas sur ma tombe pour pleurer !

Je ne suis pas là, je ne dors pas !
Je suis les mille vents qui soufflent,
Je suis le scintillement des cristaux de neige,
Je suis la lumière qui traverse les champs de blé,
Je suis la douce pluie d'automne,
Je suis l'éveil des oiseaux dans le calme du matin,
Je suis l'étoile qui brille dans la nuit !

N'allez pas sur ma tombe pour pleurer
Je ne suis pas là, je ne suis pas mort.

Merci à toi, Blacky, de t'avoir rencontré sur mon chemin.

Blackie - cimetière des chats noirs

Allumer une bougie

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.