Félix

Félix 541

FELIX (541)

Félix a rejoint le paradis des chats le 21 juin 2017 en début de matinée, de la même façon qu’il s’était fait connaître de nous en 1999, soudainement sur un parking : « me voici, craintif et affamé » …..
Il est parti dans mes bras, en quelques minutes, victime d’une embolie pulmonaire. Ses yeux cherchaient dans les miens une explication à la difficulté soudaine de ne plus pouvoir respirer et marcher. Son cœur a lentement fléchi… et c’en était fini de plus de 18 ans d’un grand bonheur qu’il savait communiquer à ceux avec lesquels il se sentait bien :en effet, il décidait très vite de se laisser caresser… ou d’aller se cacher en attendant que l’intrus sorte de son territoire.
En fait, nous avons très vite« habité chez Félix », essayant surtout de comprendre les caprices culinaires de ce « Norsk Skogkatt », tout en lui procurant la quiétude de la musique pour accompagner ses longues siestes, lové dans un fauteuil ou un coussin, ou bien,parfois, étendu de tout son long pour capter le soleil du Sud.
Félix détestait la solitude : nos absences pour aller au cinéma ou au concert l’incommodait. Il se blottissait derrière la porte d’entrée de son domaineattendant que nous rentrions. Dès les lumières allumées, il se réveillait soulagé de nous voir de retour, remuant sa queue touffue. De même, il forçait souvent,dès l’aube, la porte de notre chambre, puis poussait un miaulement de faim, assez rageur. Et enfin, reconnaissance suprême, il a dormi des nuit entières, étendu auprès de sa compagne préférée, notre mère et belle-mère de bientôt 95 printemps.
Ce grand voyageur (des milliers de kilomètres en voiture et en avion) a bien mérité du paradis des chats, tant il a su nous faire aimer la gent féline, nous qui ne l’attendions pas.  
 

Allumer une bougie

Félix

Félix

Félix

Félix

Félix

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.