Gribouille

Hommage à Gribouille parti de l’autre côté du miroir

le mercredi 8 avril 2009 à 16 h

Gribouille

 

Gribouille aurait eu 18 ans le 18 avril...l’appartement me semble bien vide sans lui car nous vivions tous les deux en tête à tête; il comprenait tout ce que je lui disais et je comprenais tout ce qu’il me demandait..j’ai l’impression qu’il est là, parfois je le vois passer alors je lui parle mais je sais bien que je ne le reverrai pas dans cette vie..
Il n’aimait pas venir sur mes genoux mais il venait toujours près de moi quand je m’asseyais sur le canapé et quand je l’appelait il arrivait tout de suite...il était très attachant..:-)

Le dernier mois a été atroce car il ne voulait plus rien avaler, je lui donnais une pipette de lait sucré matin et soir en sachant bien que je ne le sauverais pas....Plus il s’affaiblissait, plus il s’attachait à moi et moi à lui..

Mais un soir, il est tombé et ne pouvait plus se relever, il n’avait plus de force..je l’ai ramassé, rassuré, câliné puis je l’ai couché dans son couffin..je l’ai veillé pratiquement toute la nuit puis je me suis endormie mais en me réveillant je l’ai trouvé affalé sur le carrelage près de sa cuvette d’eau ! j’ai alors pris la décision de le faire endormir car ça me faisait trop mal de le voir dans cet état..

Je lui ai dit exactement ces mots: "dis chéri..(il m’a regardé avec ses beaux yeux dorés) on va aller voir le docteur, il va te guérir...après tu feras un bon gros dodo", il m’a répondu par un beau ronron malgré sa grande faiblesse, mon pauvre petit chéri...je pense qu’il a compris..

Je sais qu’il est heureux maintenant et qu’il a retrouvé son petit corps intacte mais je n’arrive pas à oublier le moment où il est arrivé chez le vétérinaire, regardant tout ce qui se passait autour de lui, l’air inquiet..:-((

Il lui a fait la piqûre anesthésiante, je l’ai vu s’endormir doucement..ensuite il lui a fait la deuxième piqûre,je craignais qu’il le sente mais non, il dormait profondément, par contre ça m’a fait très mal à moi !

Allumer une bougie

 

 

 

Commentaires (13)

Sophie

Mon Petit bébé,j'espère que tu es heureux là où tu te trouves..ta photo est toujours en plein écran sur mon ordinateur; je te regarde tous les jours et je pense toujours à toi.Je te fais un gros câlin mon amour..ta petite maman

Sophie

Mon petit bébé chéri, tu as un petit frère maintenant,il est très tendre et câlin; je lui parle de toi,je lui ai montré ta photo..tu es toujours présent dans mes pensées et mon coeur tu le sais mon amour..à bientôt mon bébé..
Ta maman qui t'aime

Sophie

Mon petit amour,
Je viens te voir de temps en temps tu le sais et je pense tous les jours à toi, où que je sois et quoi que je fasse, tu restes dans mon coeur et tu me manques toujours autant..je t'aime mon bébé.
Ta maman
Sophie

Sophie

Bonjour mon Bébé chéri,
Que tu es beau!tu me manques beaucoup, je pense à toi tous les jours; je t'aime tellement..repose-toi bien mon petit amour..ta maman

andrée SCHNEIDER
  • 5. andrée SCHNEIDER | 27/05/2009

Gribouille, je suis triste non pas pour toi car je sais que tu es bien sur cette autre rive, mais je pense à tes parents qui t'ont tant aimés et moi en même temps je pense aussi à Max qui a ton âge et c'est avec des larmes que je viens rendre visite au jardin du souvenir de Chamine qui nous permet de vous rendre un hommage - maintenant plus de souffrance Fripouille que celle que tu vois - celles de tes parents - que ton âme soit en paix.
une mémère à Max

Chamine
  • 6. Chamine | 12/05/2009

Chère Sophie, moi aussi je passe régulièrement faire une petite promenade et rendre visite à chacun des minous qui reposent dans ce jardin.
Affectueuses pensées.

Sophie

Danièle Je viens de temps en temps sur ton blog voir mon bébé adoré..j'ai lu tous les messages qui me sont adressés; merci à tous pour vos mots de réconfort..je pense tous les jours à mon petit amour et je pleure encore souvent..à bientôt, je reviendrai. Sophie

Maryse
  • 8. Maryse | 24/04/2009

Gribouille a eu tellement de chance d'avoir dans sa vie une humaine telle que vous, qui l'avez aimé et accompagné jusqu'au bout et avez été suffisamment responsable pour prendre la décision la plus difficile le moment venu. Une partie de vous est morte avec lui, mais une partie de lui continue à vivre avec vous. C'est à lui maintenant de veiller sur vous. Bon courage en ces jours difficiles.

Potinette

Une douce pensée pour toi Sophie.
En lisant ton histoire, je revis un peu le départ de mon chat adoré en juin dernier.
C'est très dur de perdre le compagnon avec qui on partage son quotidien depuis de longues années.
Tu as pris la bonne décision et seul le temps pourra apaiser un peu la douleur.
Je te souhaite plein de courage.

emmanuelle
  • 10. emmanuelle | 23/04/2009

je touche ta peine avec mon coeur
c'est si dur de perdre un ami

Karine
  • 11. Karine | 23/04/2009


Chère Sophie,

J'ai des larmes pleins les yeux à la lecture de cette si dure perte qui vous afflige.

On a beau se dire que notre compagnon à quatre pattes ne souffre plus et veille sur nous, c'est très dure de se faire son absence physique.

Mais l'amour est toujours là et mes deux chattes disparues font toujours partie de nous bien que nous ayons la chance, mon mari et moi, de partager notre vie avec deux autres matous.

Je vous souhaite beaucoup de courage et suis de tout coeur avec vous.

Karine

Sophie

Je viens de rentrer et je découvre la photo de mon bébé sur ton blog,j'en suis toute retournée..merci Danièle, ça m'aide à faire le deuil; merci à tous ceux qui mettrons un comm. je t'embrasse à bientôt Sophie

Chamine
  • 13. Chamine | 20/04/2009

cher Gribouille, toi qui est de l'autre côté du miroir et qui voit le chagrin de celle qui a partagé ta vie 17 années durant, veilles bien sûr elle, toujours.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.